Santé publique & épidémiologie

Cette unité étudie les maladies cardiovasculaires et les maladies neurodégénératives au premier plan desquelles, l’infarctus, l’AVC, et la maladie d’Alzheimer.

Au sein de cette unité, une équipe est dédiée à l’épidémiologie et à la santé publique des maladies cardio et cérébrovasculaires ; le Dr Florence Pinet (directrice de recherche Inserm) dirige l’équipe « Déterminants moléculaires des maladies cardiovasculaires » et le Dr Jean-Charles Lambert (directeur de recherche Inserm), celle dédiée à l’étude des « Déterminants moléculaires des maladies neurodégénératives »

Santé publique et épidémiologie moléculaire des maladies cardiovasculaires

Directeur : Philippe Amouyel

Identification des déterminants moléculaires des maladies neurodégénératives

Directeur : Jean-Charles Lambert

Identification des déterminants moléculaires de maladies cardio-vasculaires

Directrice : Florence Pinet

Alzheimer : déterminer les facteurs génétiques pour lutter contre la maladie

L’Institut Pasteur de Lille soutient la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Les équipes de l’Institut cherchent notamment à déterminer comment des facteurs génétiques sont impliqués dans le processus de développement de cette pathologie.

L’équipe de recherche sur cette maladie est à l’origine de la découverte de 21 sur les 26 déterminants génétiques connus de la maladie d’Alzheimer. Cependant, les facteurs génétiques impliqués dans le développement de la maladie sont loin d’avoir été tous mis en évidence. Afin de les caractériser, l’équipe a notamment entrepris, dans le cadre d’un projet de recherche européen EADB (European Alzheimer DNA Biobank), de comparer l’ADN de 35000 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à 40000 personnes non-malades dans le but de mettre en évidence d’autres déterminants génétiques.


À moyen terme, le résultat de ces études permettra de comprendre le développement de la maladie. À long terme, ces travaux devraient faciliter le développement de traitements pour corriger les défauts induits par ces déterminants génétiques et à l’origine de la maladie.

Avec l’allongement de la durée de vie, la maladie d’Alzheimer est en forte  progression dans le monde entier. C’est la maladie neurodégénérative de loin la plus fréquente en France. C’est pourquoi mon unité met toute son énergie à trouver des solutions pour lutter contre ce fléau du XXIe siècle.
Professeur Philippe Amouyel - Professeur de l’Université Lille 2 Directeur du LabEx DISTALZ
Directeur de l’Unité 1167 à l’Institut Pasteur de Lille

La dégradation du cerveau : d’Alzheimer à la démence

La démence est un syndrome pour lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement,du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes. On compte 47,5 millions de personnes atteintes de démence dans le monde et 7,7 millions de nouveaux cas sont détectés chaque année selon l’OMS. La maladie d’Alzheimer est la cause la plus courante de démence et serait à l’origine de 60 à 70  % des cas.

Les recherches de cette équipe permettront de :

Caractériser le génome des individus atteints de la maladie d’Alzheimer afin de mettre au point des traitements efficaces
Comprendre le développement de la maladie d’Alzheimer pour lutter le plus efficacement possible contre cette maladie.

JE FAIS UN DON ALZHEIMER GRANDS PROJETS

C’est grâce aux soutiens de nos donateurs et de nos mécènes que ces recherches peuvent porter leurs fruits. Soutenir l’Institut Pasteur de Lille c’est aider les chercheurs dans leurs recherches.