Laboratoire de toxicologie génétique

 

Accrédité BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire) par 3 organismes (Ansm, Anses et Cofrac), le laboratoire de toxicologie génétique réalise en conformité avec les lignes directrices internationales (OCDE, CE, OPPTS et ICH) des études permettant d’évaluer le potentiel génotoxique et mutagène (mutations géniques, aberrations chromosomiques, altérations primaires de l’ADN…) de substances chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques, biotechnologiques, agrochimiques….

Avec un domaine de compétences très large (santé humaine, santé animale, cosmétique, chimie, plantes/végétaux, nanotechnologies, environnement…) les experts du laboratoire de Toxicologie Génétique peuvent vous accompagner et vous fournir des conseils concernant le choix des essais à réaliser et l’interprétation des résultats.

Laboratoire de toxicologie génétique

Créé en 1981, le laboratoire de toxicologie génétique de la fondation de l’Institut Pasteur de Lille possède une très longue expérience dans le domaine de la génotoxicité. Aujourd’hui dirigé par le Docteur Fabrice Nesslany, expert toxicologue européen, ce laboratoire de référence est l’un des plus grands centres de génotoxicité en France.

Parallèlement à ses activités de prestations sous contrat, le laboratoire de toxicologie génétique est impliqué dans de nombreuses activités de recherche, notamment en nanogénotoxicologie, sur l’impact des polluants atmosphériques, en perturbations endocriniennes…

Les expertises du laboratoire

Nous réalisons les tests réglementaires de génotoxicité, de mutagenèse et de cytotoxicité dans le cadre d’une batterie de tests adaptée au cas par cas, au type de produit, et en fonction des exigences réglementaires ou du stade de développement du produit.

En outre, le Dr. Fabrice Nesslany participe à de nombreux comités et groupes d’experts dans les domaines suivants :

  • Évaluation des Risques Chimiques liés aux Aliments
  • Matériaux en contact avec les denrées alimentaires
  • Matériaux au Contact De l’Eau
  • Nanomatériaux…

Nous avons également développé une expertise unique en France dans le cadre de la nanotoxicologie. Les experts du laboratoire peuvent vous fournir des conseils sur l’établissement d’une batterie de tests adaptés aux nanomatériaux.

Tests réglementaires

  • Test de mutation génique sur bactéries (Test d’Ames) : OCDE 471OECD 47
  • Test d’aberrations chromosomiques in vitro sur cellules de mammifères : OCDE 473OECD 473
  • Test de mutation génique in vitro sur cellules de lymphome de souris L5178Y (MLA/TK) ou sur cellules humaines TK6 : OCDE 490OECD 490
  • Test in vitro du micro-noyau sur cellules de mammifères : OCDE 487OECD 487
  • Irritation cutanée in vitro : essai sur épiderme humain reconstitué – OECD 439
  • Corrosion cutanée in vitro : essai sur modèle de peau humaine – OECD 431
  • Test de transformation cellulaire essai sur Bhas 42 (selon ENV/JM/MONO(2016)1)
  • Test de cytotoxicité par méthode au MTT ou au rouge neutre (biomatériaux)
  • Test in vivo du micronoyau sur moelle osseuse : OCDE 474OECD 474
  • Test des comètes in vivo : OCDE 489OECD 489
  • Test de mutation génique in vivo Pig-a chez le rat, la souris
  • Test de phototoxicité in vitro 3T3 NRU : OCDE 432OECD 432
  • Toxicité aiguë – Méthode par classe de toxicité aiguë : OCDE 423 OECD 423
  • Toxicologie prédictive in silico (Q)SAR à l’aide de systèmes expert et statistique répondant à ICH M7
  • Perturbation endocrinienne
  • Réalisation des tests in vitro permettant de mettre en évidence des interactions avec les récepteurs hormonaux (œstrogènes, androgènes, thyroïde), ou avec la stéroïdogenèse (Test de stéroïdogenèse H295R, E-Screen, MDA-kb2, T-Screen, et les Tests YES et YAS) ou encore avec l’activité de la thyroperoxydase ou du symporteur Sodium Iodure.