Le cancer de la prostate, glande située sous la vessie et en avant du rectum, est le cancer le plus fréquent chez l'homme. Chaque année, 71 000 nouveaux cas sont détectés en France, en moyenne à l'âge de 71 ans. Son évolution est souvent lente et discrète, puisque les cellules cancéreuses peuvent rester inactives pendant plusieurs années ne provoquant pas ou peu de symptômes. Cependant, lorsque les cellules commencent à proliférer, les premiers symptômes du cancer de la prostate apparaissent. Il faut alors déterminer si l'évolution est rapide, et surveiller ou appliquer les traitements adéquats en fonction du stade de la maladie. Dans ce but, une équipe entière de chercheurs, à l'Institut Pasteur de Lille, se mobilise afin de lutter contre cette maladie qui empêche de vieillir sereinement. 

Manipulations en laboratoire et expertises