Vaccinations voyages

Accueil CPES Pasteur Lille > Vaccinations voyages

Les indications fournies sont conformes aux recommandations du
Haut Conseil de la Santé Publique
ZIKA : Cliquez ici pour des informations pratiques

Conseils et vaccinations par pays

Certaines précautions méritent d'être prises avant un voyage : passeport, visa... mais aussi celles concernant votre santé.
Le Centre de conseil médical aux voyageurs de l'Institut Pasteur de Lille vous renseigne de manière personnalisée sur les risques médicaux liés à votre voyage et leur prévention (vaccins, chimioprophylaxie contre le paludisme, protection contre les piqûres de moustiques...).

L'application Métis

L'application Métis vous permet de visualiser sur une carte dynamique les risques sanitaires spécifiques à votre destination. Métis est particulièrement adaptée si vous souhaitez des informations locales, ou si vous préparez un voyage itinérant.


Éthiopie

  • Chikungunya
  • Chikungunya
    Nature du risque
    Infection virale transmise par les moustiques Aedes qui piquent habituellement le jour.
    Recommandations de prévention
    Protection contre les piqûres de moustiques (voir la fiche conseil).
    Il n’a pas de vaccin disponible.
  • Dengue
  • Dengue
    Nature du risque
    Infection virale transmise par les moustiques Aedes qui piquent habituellement le jour.
    Recommandations de prévention
    Protection contre les piqûres de moustiques (voir la fiche conseil)
    Il n’a pas de vaccin disponible.
  • Fièvre jaune
  • Fièvre jaune
    Nature du risque
    Infection virale transmise par les moustiques Aedes qui piquent habituellement le jour.
    La fièvre jaune est endémique sur une partie du territoire. Le risque de fièvre jaune est très faible dans l’autre partie. Voir la carte.
    Recommandations de prévention
    La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire si vous venez d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Océanie ou d’Asie. Elle est cependant obligatoire (sauf contre-indication, pour les enfants de plus de 1 an et les adultes, vaccinés depuis plus de 10 ans) si vous avez effectué un séjour préalable ou transité (plus de 12 heures) dans certains pays d'Afrique ou d'Amérique du Sud où la fièvre jaune est endémique (cas des voyages itinérants sur plusieurs pays). Voir la carte.
    La vaccination est recommandée si vous séjournez dans la zone endémique de fièvre jaune du pays. Voir la carte.
    Dans la zone de faible risque de fièvre jaune, la vaccination n’est recommandée que pour les séjours de longue durée ou pour les voyageurs fortement exposés aux piqûres de moustiques ou ne pouvant pas appliquer de mesures de protection contre les piqûres de moustiques.
    Le vaccin de la fièvre jaune (ou vaccin amaril) est disponible uniquement dans les Centres de vaccination désignés par les Agences Régionales de Santé.
    Si nécessaire, un certificat de contre-indication à la vaccination peut être délivré par le médecin d'un Centre de vaccination amarile ou par votre médecin traitant.
    Les voyages en zone endémique sont déconseillés si la vaccination ne peut être réalisée.
  • Hépatite A
  • Hépatite A
    Nature du risque
    Infection virale transmise par l’eau et les aliments contaminés.
    Sont particulièrement exposés les voyageurs effectuant un séjour dans des conditions d’hygiène précaire.
    Les personnes qui ont déjà été infectées sont protégées. Un examen sérologique (recherche d’anticrops de type IgG) pratiqué avant la vaccination permet de déterminer si le sujet est protégé ou non.Cet examen a un intérêt pour les personnes ayant des antécédents d’ictère, ayant passé leur enfance en zone d’endémie ou nées avant 1945.
    Recommandations de prévention
    La vaccination est recommandée pour les voyageurs exposés au risque. Elle est particulièrement recommandée chez les personnes souffrant d’une maladie chronique du foie ou de mucoviscidose.
  • Hépatite B
  • Hépatite B (pas de carte disponible)
    Nature du risque
    Sont particulièrement exposés les voyageurs ayant des comportements sexuels à risque et les usagers de drogue intraveineuse.
    Recommandations de prévention
    La vaccination est recommandée pour les groupes à risque ainsi que pour des séjours fréquents ou prolongés dans ce pays.
  • Infections invasives à méningocoques (méningite)
  • Méningite à méningocoques
    Nature du risque
    Infection bactérienne pour laquelle il existe de très nombreux porteurs chez lesquels la bactérie reste localisée dans la gorge sans provoquer de maladie. Les méningocoques peuvent disséminer dans l’organisme par voie sanguine et provoquer une atteinte des méninges.
    Sont particulièrement exposées les personnes qui :
    • voyagent en saison sèche, laquelle est favorable à la transmission du méningocoque (habituellement hiver et printemps) ou dans toute autre zone où sévit une épidémie, dans des conditions de contact étroit et prolongé avec la population locale
    • exercent une activité dans le secteur de la santé ou auprès des réfugiés, quelle que soit la saison.
    Recommandations de prévention
    La vaccination contre les infections invasives à méningocoques est recommandée aux personnes exposées au risque.
  • Paludisme
  • Paludisme
    Nature du risque
    Transmission toute l’année dans tout le pays au-dessous de 2000 m. Absence de risque à Addis-Abeba
    Infections à Plasmodium falciparum : 64% ; Plasmodium vivax : 36%
    Multirésistance aux antipaludiques
    Recommandations de prévention
    Les recommandations sont variables selon la destination à l'intérieur du pays
  • Rage
  • Rage (pas de carte disponible)
    Nature du risque
    Infection virale transmise par morsure et/ou par contact mineur passé inaperçu (léchage sur peau excoriée, griffure…) avec un animal infecté (chien, chauve-souris…). Une fois déclarée, la maladie est mortelle dans 100% des cas.
    Sont exposés les voyageurs effectuant un séjour prolongé ou aventureux et en situation d’isolement. Sont particulièrement exposés les jeunes enfants dès qu’ils marchent.
    Recommandations de prévention
    La vaccination est recommandée aux personnes exposées au risque. Toutefois la vaccination préventive ne dispense pas d’un traitement curatif à mettre en œuvre le plus tôt possible en cas d’exposition avérée ou suspectée, mais elle simplifie le traitement et dispense du recours aux immunoglobulines qui ne sont pas toujours disponibles sur place.
  • Typhoïde
  • Typhoïde
    Nature du risque
    Infection bactérienne transmise par l’eau et les aliments contaminés.
    Sont particulièrement exposés les voyageurs effectuant un séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions, dans le pays.
    Recommandations de prévention
    La vaccination est recommandée pour les voyageurs exposés au risque.
    La vaccination ne se substitue pas aux mesures de précaution vis-à-vis de l’eau, des aliments, ni au lavage des mains
  • Maladies à prévention vaccinale figurant au calendrier vaccinal français
  • Maladies à prévention vaccinale figurant au calendrier vaccinal français
    Nature du risque
    Selon l'âge : Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Haemophilus B, Hépatite B, Rougeole, Oreillons, Rubéole, Pneumocoques, Human papilloma virus (HPV), Grippe.
    Recommandations de prévention
    ETRE A JOUR DE SES VACCINATIONS
  • Fiches conseils
  • Maladies pour lesquelles il n'y a pas de précautions particulières à prendre à cette destination
  • Maladies pour lesquelles il n'y a pas de précautions particulières à prendre à cette destination
    • Cholera
    • Encéphalite japonaise
    • Encéphalite à tiques
    • Grippe aviaire